26/09/2018

Paka-tricot

 

histoiredemailles@paka-tricot.be

 

 

 

 

 

Patronnage : empiècement circulaire sur du raglan.

 

Utiliser un patron raglan que l'on a déjà utilisé dont on sait qu'il est juste, le raccourcir dans sa partie haute, sur le dos, le devant, la manche.

 

 

gallery/empiècement dos

En bleu foncé : le patron original du dos et de la manche. 

Pour le devant: tout en bleu foncé, petite subtilité du DAK, qui m'a fait deux moitiés de devant : conclusion, je ne sais mettre qu'une moitié en bleu clair !

En bleu clair le patron raccourci (Dos/manche).  Sur l'exemple le patron est raccourci de 22 rangs, sur toutes les pièces.

On finit avec plus de mailles sur toutes les pièces.

L'encolure du devant descend de la même manière que sur le patron original.

Compter les mailles avec lesquelles on finit toutes les pièces : ce qui va donner le nombre de mailles maximum de l'empiècement.

gallery/dvt
gallery/mche

L'empiècement

 

C'est ici, que tout se complique.

 

Sur les machines qui travaillent sans peigne:

on sait les faire en descendant : donc on augmente;

on sait les faire en remontant : donc on diminue.

Sur Singer : obligé de le faire en remontant: on ne sait pas travailler sans peigne ni poids.

 

Difficulté 1 : généralement on n'a pas assez d'aiguilles: il faut le faire en deux pièces.  Le mieux pour le raccord, c'est au milieu de la manche.

Donc : il faut compter les mailles pour

1/2 manche + le devant + 1/2 manche pour la première pièce qui est celle du devant.

1/2 manche + le dos + 1/2 manche, pour la deuxième pièce qui est celle du dos.

On ajoute à chaque pièce la maille de symétrie, plus 1 maille lisière de chaque côté.

 

Le motif.

 

Il faut choisir (ou pondre) un motif qui se fait sur 22 rangs en reprenant l'exemple plus haut, vu que l'on a supprimé 22 rangs.

On peut dépasser de quelques rangs : grand maximum 6.  Sur l'exemple, j'ai 3 rangs en plus.

Mais il faut respecter les multiples du motif, donc on ne va pas forcément couper pile au dessus du milieu de la manche : c'est sur le devant que l'on ajoute les mailles nécessaires, donc le raccord sera basculé vers le dos.

Par exemple : 11 motifs de 12 mailles pour le devant et 9 motifs de 12 mailles pour le dos.

Pour les augmentations :

 

Il faut compter le nombre de mailles sur toutes les pièces avec lesquelles on finit le pull en raglan "ordinaire" et  soustraire ce nombre du nombre de mailles maximum de l'empiècement, on connait le nombre d'augmentations à faire.

 

Elles se répartissent en deux ou trois fois, de façon régulière, de manière a conserver un motif harmonieux.

On peut avoir moins de mailles, jusque 20, pour tout l'ensemble, ça fonctionne encore.  

MAIS PAS PLUS DE MAILLES.

 

Et ça prend un temps fou !!!

En principe on écarte les motifs en ajoutant des mailles entre chacun : difficile de travailler avec la programmation, il faudrait toute la refaire, l'idéal, c'est travailler en manuel.

 

Si on fait un empiècement court, où on augmente qu'une fois : OK à la machine.

Mais pour un plus long où on augmente trois fois : le plus rapide est de faire l'empiècement au tricot-main, le principe est le même, sauf que l'on a pas la limite d'aiguilles et que l'on sait le faire en une pièce.

 

 

 

 

 

 

 

gallery/site circulaire 2
gallery/emp

Largeur maximum de l'empiècement 194 mailles.  J'en ai 171.

Hauteur minimum de l'empiècement 22rangs, j'en ai 25.

La tunique est tricotée sur Silvereed lk 150